La séance des Doctorants – 23/03/2021

Pour cette séance en distanciel, les inscriptions sont obligatoires. Elles doivent se faire par e-mail à l’adresse ceramopole@mmsh.univ-aix.fr, vous permettant de recevoir une invitation Zoom pour vous connecter.

La neuvième séance du Céramopôle aura lieu en distanciel sur la plateforme Zoom le mardi 23 mars 2021 de 16h30 à 18h30. Pour cette séance, nous avons souhaité inviter des doctorants à parler de leur sujet de recherche en céramologie. Deux jeunes chercheurs d’Aix Marseille Université présenteront leurs travaux :

Émilie Mannocci
Aix Marseille Univ, CNRS, CCJ, Aix-en-Provence, France / AMU-Università degli studi di Padova
en collaboration avec l’Ecole Française de Rome

« VER OMNIBVS IVCVNDVM » : projet de synthèse sur les céramiques à décorations moulées d’Italie septentrionale (Ier s. av.- Ier s. apr. J.-C.)

Les céramiques à décorations moulées d’Italie septentrionale, appelées aussi sigillées nord-italiques décorées ou « gobelets de type Aco » et « coupes de type Sarius », sont produites et diffusées majoritairement dans la vallée du Pô entre la fin du Ier s. av. et le début du Ier s. apr. J.- C. Ces vases fréquemment signés n’ont pas encore fait l’objet d’une synthèse raisonnée permettant d’actualiser l’ensemble des données les concernant. Or, ils représentent une source d’information unique concernant le mode de vie des populations qui les fabriquaient, les utilisaient et les distribuaient.

Cette présentation exposera l’ensemble des problématiques qu’il est possible d’aborder grâce à l’analyse de la fonction, de la production et de la diffusion des sigillées nord-italiques décorées à matrice.

En effet, leur étude permet de distinguer un grand nombre d’indices : leur profil distinctif par exemple (gobelet tronconique et coupe à haut bord convexe majoritairement) suppose une manière de boire particulière, alors que leur décor original suggère l’existence d’un style local. De même, leurs caractéristiques techniques (décor moulé, couleur du revêtement…) fournissent des indications sur les techniques de fabrication utilisées par les divers ateliers existants. L’organisation de ces derniers peut d’ailleurs être reconstituée grâce aux diverses signatures de potiers estampillées sur la panse des vases. En outre, les voies et systèmes commerciaux en place à l’époque augustéenne peuvent être reconstitués grâce à l’observation de la diffusion de cette production. On montrera donc comment cette catégorie céramique permet de distinguer une multitude d’informations concernant la situation artisanale, économique et sociale de l’Italie septentrionale à une période d’importants changements politiques, institutionnels et sociaux.

Rémi Perrogon
Aix Marseille Univ, CNRS, LA3M, Aix-en-Provence, France
Boursier du Centre français de recherche de la Péninsule arabique (CEFREPA)

Dans les cuisines d’Al-Qusur : amphores, céramiques culinaires et céramiques de table d’un monastère du golfe Persique (5ème – 8ème siècle AD.)

En 2017 a débuté l’étude des céramiques du monastère d’Al-Qusur (île de Failaka – Koweït), fondé au crépuscule de l’Antiquité et qui perdure durant les première dynasties califales. Cette présentation a pour objectif de mettre en avant les spécificités de ce corpus, intimement liées à la fonction particulière de cet établissement religieux insulaire. Les fouilles vont révéler au centre du site un large bâtiment de production alimentaire. L’étude du matériel céramique associé à cet espace unique dans la région du Golfe permet de mettre en lumière les traditions culinaires médiévales de la région mais également de contribuer à repenser les modes d’approvisionnement de ces établissements monastiques.

Séance 9/2020-2021 séance des doctorants